BIENVENUE !

Courir c'est prendre le temps de réfléchir.

mardi 6 avril 2010

Cross du Beauregard à Pont-de-Poitte + Sortie Longue Lundi 5 Avril 2010

Ma préparation pour le 100km de Chavagnes-en-Paillers

ZERO BOBO
Le verdict est tombé : le souffreteux de la cuisse ne l'est plus !
En effet, hier, j'ai réalisé THE test afin de voir ou en était cette douleur qui me tenait compagnie depuis plus d'une semaine. Et THE test c'était le Cross du Beauregard à Pont de Poitte. Cette épreuve est plus un mini trail qu'un cross. Une course nature que j'avais déjà  couru à de multiples reprises. Ce qui est d'ailleurs intéressant pour se comparer aux autres années :
  1. 2002 : 45'30
  2. 2003 : 44'31
  3. 2006 : 43'58
  4. et donc 2010 : 44'43 
COMPTE-RENDU
Bon, faut dire que je savais que je n'allais pas faire des étincelles cette fois-çi. Ce n'était pas le but d'ailleurs. Ce qui ne veut pas dire que j'ai réalisé cette épreuve comme un traîne-savatte, mais disons que mentalement j'étais plutôt décontracté de la semelle. Et puis au fond de moi je savais que je devais garder le frein à main puisque je devais enchainer juste après cette course 1h30 à allure 100km sur le Stade de Foot de Pont-de-Poitte !. Si ce participe à des courses durant cette préparation 100km c'est uniquement pour la pimenter et pour conserver un peu de rythme-course. Moralement, ça fait du bien de retrouver les ambiances courses et ça me sort de la monotonie de l'entraînement codé.
Bref, une heure après que mon fils ait couru son 3km, le départ de la "grande course" est donné (15h30). Il fait beau et la température est agréable (13° environ).
Je démarre tranquillement. Et puis au bout de 2km, je me prend au jeu. Trop d'ailleurs. Très vite je commence à être poussif au niveau de la ventilation. Et puis je ressent tous les kilomètres effectués ces derniers temps. La foulée est pesante. Je suis contracté.Pas à l'aise. Courir à allure 100 kilomètres presque à chaque séance ne fait pas de vous un cheval de course !.
Finalement, en quelques minutes, la tendance s'inverse.
Je me sens de mieux en mieux. Certes, je ne suis pas éteincelant mais je retrouve une foulée plus ample et une respiration plus sereine. Du kilomètres 4 environ jusqu'au 10° kilomètres j'ai effectué la course avec 4 autres coureurs. Vers le 10° je les lâche tous sauf un petit jeune qui avait déjà couru le 5km auparavant et qu'il avait remporté. Solide le gaillard. Il promet ! Il promet tellement qu'il me largue sans difficulté. A un kilomètre de l'arrivée je suis 10° et puis à 500 mètres, un autre jeune me rattrape. Je n'essaie même pas de sprinter. Il a la jeunesse pour lui. Et puis au sprint, j'ai toujours été un véritable boulet !. Il me dépasse. Je termine finalement 11°.

SEANCE SORTIE LONGUE ALLURE 100km
Je m'accorde 20 minutes pour m'hydrater et me changer et hop !...c'est reparti cette fois çi pour 1h30 à allure 100km sur le stade de foot de Pont de Poitte. Le redémarrage est poussif et mentalement j'en ai un peu ras la basket !. J'ai vraiment envie de rentrer chez moi.
Et puis finalement, je me dis que si je stop la séance je ne tiendrais jamais les 100 kilomètres. Finalement, la volonté refait surface et je tombe dans une concentration et un isolement qui me redonne une énergie du tonnerre. Je ne suis pas du tout flamboyant. Loin de là. Mais me voilà maintenant armé d'une volonté de fer. J'avance sur un rythme imperturbable. Le sol du terrain de foot est pourri !. Les appuis incertains. Mais je maintien une allure de 12,5km/h. Machinalement.


BILAN DE LA JOURNEE
Echauffement avant compétition : 4,7km - 28'03
12km Compétition Cross du Beauregard : 12km - 44'43 (FC Moyenne : 163)
Séance Allure 100km : 20,3km - 1h39

TOTAL : 37km - 2h52'25

Plan : 6° semaine/11
Kilomètrage cumulé après séance depuis début du plan : 421,4km

Aucun commentaire:

Publier un commentaire