BIENVENUE !

Courir c'est prendre le temps de réfléchir.

dimanche 18 avril 2010

SéanceS du Dimanche 18 Avril 2010

Le choix de Choisey
Aujourd'hui j'avais prévu de courir les 10km de Choisey. C'est une épreuve que je n'avais jamais couru. Sur la présentation il est écrit qu'il est valloné. Je confirme. Il y a de bons passages avec du plat mais il y une bosse de la mort sur 300 mètres. Elle fusille !.
En pleine préparation d'un 100km, je tiens à garder encore un peu de rythme et ce 10 bornes m'a bien fait comprendre qu'il est impossible de "frimer" sur cette distance quand on passe son temps à gambader à allure 100km !. J'ai traîné ma misère et j'ai réalisé un pitoyable 36'52 (3'41 au km) alors que cet été, sans entraînement spécifique, je "volais" en 36'. Il faut dire que j'avais déjà avalé 76km dans la semaine avant la course. J'ai bien senti que je manquais de fraîcheur.
La particularité de cette course est que son départ et son arrivée a lieu sur un parking de supermarché (ça à son importance pour l'histoire de journée...). La course est bien organisée. On sent que le DAC (Dole Athlétique Club) maîtrise bien les choses. Le vainqueur du jour est Stéphane Choulet en 32' et des brouettes.

Préfatigue et préliminaire
Ce 10km avait surtout pour but de m'apporter une bonne petite fatigue afin d'enchainer 1h30 après l'épreuve sur 2h15 à Allure 100km. 1h30 après l'épreuve car mon fils courait aussi un 2,2km vers 11h (le départ de ma course était à 10 heures) et comme il sera mon accompagnateur pour Chavagnes, on avait prévu de faire une répétition avant le jour J aujourd'hui. Le temps qu'il coure, qu'il se change, qu'il mange un sandwich merguez devant moi (Arghhhhhh) et hop...me voilà reparti pour avaler les bornes le long du canal Rhône au Rhin sur une voie verte Européenne. Un vrai plaisir au niveau du paysage. J'y retournerais avec femmes et enfants !. Pour les ballades vélo ou roller et les piques-niques c'est un must. Et pour s'entraîner sur du plat très longtemps, c'est l'idéal.
Ce deuxième acte de cette journée sportive m'a définitivement donné confiance et ce, pour plusieurs raisons :
  • La tension au tendon s'est envolée. Après une séance de vma mercredi qui m'avais déjà un peu rassuré car je n'avais rien ressenti, les bornes accumulées ce jour ont permis de prouver par A+B que cette gêne était de l'histoire ancienne.
  • La séance à allure 100km s'est faite dans une relative facilité alors que j'avais l'échauffement du 10 bornes + le 10 bornes dans les jambes. J'ai donc gambadé au cours de cette journée 42,88km en 3h16'06 à une allure moyenne de 13,1km/h soit 4'34 au km et une fc moyenne de 139.
  • La séance à allure 100km s'est faite dans le plaisir même si sur la fin c'était un peu difficile. Pas de dérive cardiaque. La foulée à cette vitesse est enregistrée. Le souffle aussi. Les muscles jambiers tiennent le choc.
  • Mon accompagnateur vélo, j'ai nommé mon fils, a bien saisit les les difficultés et les dangers que pouvaient engendrés sa déconcentration. Cette répétition générale avec lui a permis de constater qu'il fallait être super précis au niveau de l'agencement des produits alimentaires dans la saccoche et dans le sac à dos. Sinon, c'est le bordel !.
  • Au niveau alimentaire j'ai alterné entre les produits salés (tuc), les boissons énergétiques, les gels, les compotes et le petit pot de bébé (et oui !). Et tout passe bien !.
Après le fond, il y a la forme !
Tout à fait : après le fond, il y a la forme. Une formule a plusieurs tiroirs et il ne me restait plus qu' à en ouvrir un : celui de l'inscription !. J'ai imprimé le bulletin, remplis le formulaire et fait le chèque. Il ne me reste plus qu'à tout envoyer. Je ne l'avais pas fait auparavant car je craignais la blessure. A un peu moins d'un mois de l'objectif, et quelques douleurs oubliées, je suis rassuré et donc le côté paprasserie est réglé. Vous me direz que ce n'est pas grand chose au regard des heures d'entraînements, mais au niveau mental c'est essentiel. Cela le sera encore plus quand je verrais mon nom dans les inscrits sur le site du 100km de Chavagnes.
Pour l'instant je ne ressent pas de stress particulier. C'est sans doute dû à la fatigue. Mais lorsque je rentrerai dans la période d'affutage, c'est à dire les deux dernières semaines, périodes durant lesquelles, je vais réduire drastiquement mon volume d'entraînement, je vais certainement monter en pression et devenir comme un lion en cage.

Méfiez-vous des parkings de grandes surfaces
Revenons un instant à cette journée. Plus précisément à ma fin de séance. Imaginez vous la scène.
J'arrive avec mon fils après 3h16 d'effort sur l'immense parking du supermarché maintenant totalement vierge de voitures et de badauds (parking qui faisait office lors de la course du matin, de lieu de départ-d'arrivée et de...parking pour les concurrents. La grande surface étant bien entendu fermée). On se désaltère, on se change, je range le vélo et je démarre la voiture. Je commence à chercher la sortie. Tiens ! Une barrière de ce côté çi...Normal, me dis-je, c'est le sens d'entrée !...Oui mais, si c'est le sens d'entrée et qu'il y a une barrière, c'est que plus personnes ne peut plus rentré non plus !. D'un coup, je commence à angoissé !. Et si ils avaient fermés le parking après la course. Une sortie indiquée...paf : barrières !. Je sors de la voiture pour tenter de l'ouvrir. Impossible. Fermée à clé !. Une deuxième issue...barrière encore !. Mon fils et moi commençons à être stressé !. On est fatigué et il ne manquerait plus qu'il nous arrive un coup pourri comme ça !.
Une troisième barrière se profile à l'horizon. Tiens, celle là est fermée par une chaîne et un cadenas !. Je descend de la voiture, avec l'infime espoir qu'il va se passer un "miracle" et hop..."MI-RA-CLE" !!!!. La chaine ne maintient en rien la barrière !. Nous voilà délivrés du parking infernal !


Séances du dimanche 18 Avril 2010

Objectifs séances : enchainé après le 10km de Choisey avec ma sortie longue à allure 100km (surfatigue). Améliorer le duo coureur-accompagnateur et testé l'alimentation.

Corps de séances : 10km compétition en 36'52 (3'41 au km-16,3km/h-FCmoyenne 162) suivi 1h30 après de 28,39km en 2h15 (4'46 au km-12,6km/h-FCmoyenne 137) --> 42,88km en 3h16 (4'34 au km-13,1km/h-FCmoyenne 139)

Météo : quelques nuages dans le ciel bleu - T° 16° - Vent : 1/4

Commentaires : il ne me reste plus que 2 semaines pour peaufiner mon entraînement. Cette journée a été  la plus grande séance en volume. Et elle le restera.


Retrouvez mon entraînement içi :


http://polartrainer.free.fr/calendar.php?uid=301

Plan : 7° semaine/11

Kilométrage et durée semaine du 12 au 18 Avril 2010 : 119,8km - 9h20

Kilométrage cumulé après séance depuis début du plan : 613,32km

Aucun commentaire:

Publier un commentaire